Pauvreté de Jésus

 

 

(Le Christ parle.)

 

En pompes, en honneur,

En estat de seigneur,

En tentes et tapis,

En serge de couleur,

En draps d’or de valleur,

En pourpres et samys,

En saphirs, escharboucles,

En fermailletz et boucles

De préciosité,

En parles et rubis,

En escamaulx fourbis

Ne fus je point traicté ;

En grant solennité,

N’en grant palais de roy,

Dedens Jerusalem,

Ne fus point honnouré

Par grant convis et festes ;

Mais en povre cité

De bien petit arroy,

Comme estoit Bethleem,

Fut mon logis paré

Dedens l’estable aux bestes.

Donc se tu veulx venir

A grant perfection

Et en portant ta crois

Cheminer après moy,

Comme bien diligent,

Pense de t’abstenir

De telle infection ;

Pense, se tu me croix,

De vivre sans esmoy ;

Ne tiens compte d’argent

Pour le temps advenir.

Prens delectation

A vivre povrement,

Ainsi que j’ay vescu.

Fay distribucion

Du tien entièrement,

Jusqu’au dernier escu.

 

Maint homme prent la mort

Par trop fort se contraindre

D’amasser la richesse,

Comme avaricieulx ;

Et puis, quant il est mort,

Ceulx qui le deussent plaindre

En deul et en tristesse

Ce sont les plus eureux.

Et lors tous leurs travaulx,

Leurs soucis et leurs maulx,

Leurs labeurs et leurs peines,

Leurs afflictions vaines,

Trestout leur pensement

Et leur intencion,

Tournent soutainement

A leur confusion.

 

 

 

Guillaume ALEXIS,

Dialogue du crucifix et du pèlerin.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net