Restez-nous, Seigneur... il se fait tard...

 

 

Demeurez avec nous, Seigneur, l’heure est tardive ;

L’ombre va grandissant sans cesse autour de nous...

Restez pour rassurer la pauvre âme craintive

                  Qui se confie en vous.

 

Vous êtes des amis, le meilleur, le plus tendre ;

Demeurez avec nous, ô Compagnon Divin ;

Vous que du ciel, un jour, l’Amour a fait descendre,

                  Restez jusqu’au matin !

 

Notre cœur s’inquiète et notre âme se trouble ;

Restez pour dissiper l’angoisse et la frayeur ;

Vous savez qu’en la nuit toute terreur redouble ;

                  Demeurez, ô Seigneur !

 

Demeurez avec nous, doux Jésus que j’adore ;

Notre cœur est brûlant, quand il est près de Vous...

Jusqu’au jour où luira l’éblouissante aurore,

                  Seigneur, oh ! restez-nous !...

 

 

 

ALOUETTE.

 

Paru dans L’Ange gardien en 1922.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net