Talisman

 

 

QUAND sur chaque sentier l’impossible se dresse,

Quand le sort a dit non, quand projets et travaux

N’amusent plus un cœur que tout agite on blesse,

Et que pour tout bonheur on a le choix des maux ;

 

De tout riant espoir lorsque notre âme est veuve,

Quand triste est le présent, lugubre l’avenir ;

Quand l’existence est morne et s’allonge en épreuve,

Et que l’on ne fait plus qu’un souhait, en finir ;

 

Alors, pour éviter et le dégoût suprême

Et la sombre apathie et la soif de la mort,

Quel moyen reste ? – Ami, songer à qui nous aime

Et pour nous veille et prie et nous voudrait plus fort.

 

 

Henri-Frédéric AMIEL,

Jour à jour, 1880.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net