Il m’a dit...

 

 

Il m’a dit, quand j’allais puiser à la fontaine :

– « Penche l’urne vers moi, j’ai soif et je suis las. »

– « Quoi, Seigneur ? Mais je suis une Samaritaine !

Comment me parlez-vous ? je ne vous connais pas. »

 

– « J’ai soif », a-t-il repris d’une voix plus troublante.

– « Je ne puis rien pour vous, Seigneur », lui dis-je encor.

« Puiserai-je de l’eau ? Je suis toute tremblante.

Vous êtes pur ; voyez mes pieds aux bagues d’or. »

 

« J’ai soif », répéta-t-il, et ses bras m’appelèrent.

Alors j’oubliai tout de mes belles amours.

– « Buvez ! Voici ce cœur où d’autres s’abreuvèrent.

Buvez ! Voici mes pleurs et la nuit de mes jours ;

 

Voici ma vie, ô Dieu ! que je vous ai donnée... »

Le soir tomba, la nuit eut des étoiles d’or,

Puis le matin revint, puis le mois, puis l’année ;

Mais je suis toujours là, car Il a soif encor !

 

 

 

Gabrielle BASSET D’AURIAC, La cellule fleurie,

À l’art catholique, Paris, 1928.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net