À l’héroïne de Vaucouleurs

 

INVOCATION

 

 

JEANNE d’Arc ! nom béni, tu vivais dans nos cœurs,

Comme un trésor caché que notre amour recèle ;

Mais aujourd’hui pour toi nous rêvons des splendeurs

Que sur terre on ignore et que Dieu seul révèle.

Qu’à tes pieds désormais nous voyions nos soldats,

Retremper leur courage en ta sainte assistance,

Sois toujours leur égide au milieu des combats,

          C’est notre vœu, femmes de France.

 

La valeur te fit grande, et docile à tes voix,

Ta main porta le glaive et sauva la patrie.

Maintenant elle souffre encor comme autrefois

Et sa joie est, hélas ! une source tarie.

Rends au sol déchiré la Lorraine et sa sœur,

À ses fils aguerris leur antique puissance

Et que la vierge enfin retrouve sa candeur,

          Pour notre honneur, femmes de France.

 

Laisse ton nimbe d’or se refléter sur nous

Et que son vif éclat vienne sécher nos larmes.

Obéir au Seigneur a dû te sembler doux,

Sous l’injure et le feu ton martyre eut ses charmes.

Jeanne ! au sein de la gloire, à nos luttes prends part

En obtenant pour nous, dans la foi ta constance.

Que ton fort bouclier nous serve de rempart,

          Protège nous, femmes de France.

 

Notre libératrice, en de nouveau exploits,

Nous mettons notre espoir pour conjurer l’orage,

De ton pays si cher, en défendant les droits,

Tu sauras réparer de l’étranger l’outrage.

Le marbre transformé rappelle avec bonheur

Et ton pur souvenir et ta sainte présence.

Sur tes traits inspirés, nous lisons la ferveur,

          Sachons prier, femmes de France.

 

 

 

Agathe-Marie BAUDOUIN.

 

Paru dans La Sylphide en 1898.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net