L’Assomption

 

 

Qui est celle qui s’élève si haut,

auprès du Roi du Ciel,

autour de qui les anges volent

en chantant ses louanges ?

 

Qui est celle-ci parée de lumière

qui fait du soleil sa robe,

aux pieds de qui la reine de la nuit

couche son globe changeant ?

 

Tourne ton regard vers cette couronne

dont sa tête est parée ;

là tu peux découvrir son nom

écrit en étoiles de feu.

 

C’est celle dont le sein immaculé

abrita le prince du ciel ;

c’est pourquoi aucune tombe terrestre

ne peut la contenir.

 

Elle était le Ciel qui contenait ce feu

d’où le monde reçut la lumière,

et vers le Ciel maintenant elle aspire

à unir des flammes aux flammes.

 

Elle qui brillait si clair

lorsque notre jour commença,

Vois comme ses brillants rayons déclinent,

maintenant elle siège avec le soleil.

 

 

 

Sir John BEAUMONT.

 

Traduit par André Tailliez.

 

Recueilli dans Les plus beaux textes sur la Vierge Marie,

présentés par le Père Pie Régamey,

La Colombe, 1946.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net