Fleurs de mai

 

 

De ses mains mignonnes et roses,

Mai, le front couronné de fleurs,

Ouvre le calice des roses

Et fait épanouir nos cœurs.

 

Cueillons, enfants, pour notre mère

Des gerbes d’odorants bouquets.

Unissons lilas, primevères,

Jolis narcisses, frais muguets.

 

Ces fleurs à l’auguste Marie,

Disent tout bas et chaque jour,

Un chant dont les flots d’harmonie

Sont l’emblème de notre amour.

 

 

 

Marie BEAUPRÉ.

 

Recueilli dans Lecture à haute voix,

par M. V. Delahaye, Beauchemin, 1896.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net