Vivre !

 

 

Vivre, c’est prendre par lambeaux

Son idéal et ses grands rêves ;

Vivre, c’est fermer des tombeaux

Et souffrir à peu près sans trêves ;

 

C’est lutter dans d’affreux combats,

Endurer des maux qu’il faut taire ;

C’est gémir et pleurer tout bas,

C’est heurter son front au mystère !...

 

Et pourtant, meurtri sous les coups,

Malgré l’horreur de la croix même,

À la vie, hélas ! nul de nous

Ne voudrait jeter l’anathème.

 

Nous aimons l’infernal séjour,

Et nous disons : souffrons encore ;

C’est si bon un regard d’amour,

C’est si beau le soleil d’aurore !

 

 

 

Georges BLOT.

 

Recueilli dans les Suppléments à l’Anthologie

des poètes français contemporains, 1923.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net