L’Annonciation

 

 

EXTRAIT

 

 

 

Dans son humble demeure, elle est seule, elle prie,

            La Vierge d’Israël,

            Quand l’Ange Gabriel

Entrant tout lumineux lui dit : « Salut, Marie,

            Le Seigneur est en vous ;

Vos grâces sont la joie et le parfum des âmes,

Vous vous trouvez bénie entre toutes les femmes,

            Vierge au cœur humble et doux ;

L’Esprit-Saint répandra sa semence féconde

            En votre jeune fleur,

            Et sans nulle douleur

Vous concevrez, mettrez un homme dans le Monde ;

            Et l’adorable Enfant

Sorti de votre sein, ce fruit du doux Mystère,

Sera le Fils de Dieu, le Sauveur de la Terre,

            Jésus, Dieu triomphant ;

Et l’Ange, précurseur de sa terrestre voie,

            Vierge de Nazareth,

            Naîtra d’Élisabeth

Dont le sein maternel est déjà plein de joie. »

 

 

 

Joseph-Eugène BOQUET, Poésies religieuses,

Le Christ dans l’Ancien et le Nouveau Testament,

Boulogne-sur-Mer, Imprimerie Hamain, s.d.

 

Recueilli dans La vie de Jésus racontée par les poètes,

par Jacques Charpentreau, DDB, 1982.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net