La neige

 

 

L’Enfant Jésus, né dans l’hiver,

A froid, n’étant pas bien couvert :

Un vieux berger va dans la plaine ;

D’un agneau blanc il tond la laine,

Et s’en revient à la maison

Apporter la blanche toison.

 

De ses mains, la Vierge elle-même

Saisit la laine, et en parsème

L’humble berceau et son Enfant.

Qu’elle embrasse en le réchauffant ;

Puis, elle jette hors de la porte

Le reste, que le vent emporte.

 

Lors, un miracle s’accomplit ;

De flocons blancs l’air se remplit,

Et bientôt toute la nature

S’endort sous une couverture

Pareille à celle que Jésus

A sur ses petits membres nus.

 

 

 

Stéphan BORDÈSE,

Contes mystiques, 1890.

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net