Pour les victimes

 

 

... Semons nos bienfaits nécessaires,

Soyons aussi des moissonneurs ;

Donnons à toutes les misères,

Pour racheter tous nos bonheurs !

 

Pour vous-mêmes je vous implore,

Pour vous, les heureux d’ici-bas :

Donner, c’est s’enrichir encore

D’un trésor qui ne périt pas ;

 

L’aumône est l’épargne céleste,

C’est la seule qui plaise à Dieu,

Et c’est la seule qui nous reste

Quand au monde il faut dire adieu.

 

À l’heure où notre âme s’envole,

Un ange pèse dans sa main

Ce trésor, peut-être une obole

Donnée un jour sur le chemin,

 

Et, pour conduire au grand mystère

Notre âme d’un vol plus joyeux,

De cette obole de la terre

Il fait un astre dans les cieux !

 

 

 

Henri de BORNIER.

 

Paru dans L’Année des poètes en 1890.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net