Miroir

 

 

Prends un miroir, regarde-le, demande-lui

Si l’homme qu’il reflète est conforme à l’image

Que tu t’en fais et si ce regard est celui

Qui se brûle à l’azur pour y lire un message.

 

Dissimule ta peur à cet être épuisé.

Regarde bien, il a souffert, la chose est sûre,

Et le sang répandu sur son espoir brisé

Provient, n’en doute pas, d’une large blessure.

 

Regarde avec un cœur fraternel et fervent

Ce visage durci, marqué par la fatigue...

Et songe que la route est longue et froid le vent,

Et que le Père attend, au bout, le fils prodigue.

 

 

 

Gaston BOURGEOIS,

Au bout du vent,

Éditions Revue moderne,

1959.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net