Je veux périr solitaire...

 

 

Je veux périr solitaire,

Et qu’on ignore mon mal,

Si l’étoile que j’ai vue

Est emportée de mon ciel,

Je veux périr solitaire

Comme un pèlerin au désert.

 

Je veux périr solitaire

Comme un pèlerin au désert,

Si l’étoile que j’ai vue

Me faisait le dernier signe,

Je veux périr solitaire

Comme un mendiant sur la lande.

 

Je veux périr solitaire

Comme un mendiant sur la lande,

Si l’étoile que j’ai vue

Ne me conduit pas plus loin,

Je veux périr solitaire

Comme le jour dans le soir qui descend.

 

Je veux périr solitaire

Comme le jour dans le soir qui descend,

Si l’étoile que j’ai vue

Ne veut plus jamais me voir,

Je veux périr solitaire

Comme l’esclave à sa chaîne.

 

Je veux périr solitaire

Comme l’esclave à sa chaîne,

Si l’étoile que j’ai vue

Ne luit plus sur mon lit d’épines,

Je veux périr solitaire,

Chant du cygne dans la mort.

 

Je veux périr solitaire,

Chant du cygne dans la mort,

Si l’étoile que j’ai vue

N’est plus de paix messagère,

Je veux périr solitaire,

Navire en des mers cruelles.

 

Je veux périr solitaire,

Navire en des mers cruelles,

Si l’étoile que j’ai vue

Un jour de moi se détourne,

Je veux périr solitaire

Comme le réconfort dans les douleurs muettes.

 

Je veux périr solitaire

Comme le réconfort dans les douleurs muettes,

Si l’étoile que j’ai vue

Devait un jour être perdue par ma faute,

Je veux périr solitaire

Comme mon cœur dans ton cœur.

 

 

 

Clemens BRENTANO.

 

Recueilli dans Anthologie bilingue

de la poésie allemande,

Gallimard, 1993.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net