Le granit

 

 

Oui, nous sommes encor les hommes d’Armorique !

La race courageuse et pourtant pacifique !

 

La race sur le dos portant de longs cheveux,

Que rien ne peut dompter quand elle a dit : Je veux !

 

Nous avons un cœur franc pour détester les traîtres !

Nous adorons Jésus, le Dieu de nos ancêtres !

 

Les chansons d’autrefois toujours nous les chantons :

Oh ! nous ne sommes pas les derniers des Bretons !

 

Le vieux sang de tes fils coule encor dans nos veines,

Ô terre de granit recouverte de chênes !

 

 

 

Auguste BRIZEUX.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net