L’adoration de Chartres

 

 

Toutes les mains ont des figures saintes

Par leur oubli de maintes craintes

Et dans les arcs de sombres paradis

S’enfuit la peur de leurs péchés maudits.

Ô Vierge bleue allume le ramage

Prodigieux entourant ton image !

Donne à nos yeux aveuglés la splendeur

Du ciel des morts, la vertu, la ferveur,

Ô chasteté de lumières brûlantes

Guide vers nous les mers de verres lentes

Viens éclairer le secret abandon

Que l’âme cherche, éblouissant pardon,

Et sous l’illumination confuse,

Devenez pierre, ô mains dont on abuse !

 

 

 

F. BUISSET.

 

Paru dans Rythmes en juillet-août 1962.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net