Saint François

 

 

D’or et plus riche que tapis

Est la campagne d’aujourd’hui

 

De paille en long l’épouvantail

Chapeau de noce et vieux chandail

 

Les bras en croix comme Jésus

Mais point de pieds de mains non plus

 

Le couronnant le dévorant

Des oiseaux bleus des noirs des blancs

 

– Pas de raison pour qu’on le laisse

Faire ainsi preuve de faiblesse

 

Dit un soir qu’il allait au champ

Le laboureur à ses enfants

 

N’est bon qu’à mettre le désordre

Dedans partout notre champ d’orge

 

Fera beau feu de la Saint-Jean

Danserons autour en chant

 

Point ne chantèrent les complices

Mais à genoux comme novices

 

Les yeux tout grands les doigts tremblants

Virent venir au bord du champ

 

D’oiseaux coiffé l’épouvantail

Chapeau de noce et vieux chandail

 

– Je vous pardonne cette fois

Relevez-vous dit saint François.

 

 

 

René-Guy CADOU,

Saint Antoine et compagnie, 1948.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net