Les ailes du rÍve

 

 

Je míen vais errer sous les branches

En suivant les petits chemins.

Ė Les ailes du rÍve sont blanches,

Mon doux amour, comme tes mains.

 

Jíirais ainsi pendant des lieues,

RÍvant ŗ líazur de tes yeux.

Ė Les ailes du rÍve sont bleues

Comme tes yeux frais et joyeux.

 

Un baiser passe sur les choses,

Dans líair voluptueux des bois.

Ė Les ailes du rÍve sont roses

Comme tes lŤvres oý je bois.

 

Mais le vent froid souffle ŗ nos portes.

Voici venir les temps mauvais !

Ė Les ailes du rÍve sont mortes

Comme líamour que je rÍvais.

 

 

 

Charles FUSTER.

 

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net