Nol cur danne

 

 

Cest Nol sur la terre chaque jour,

Car Nol, mon frre, cest lAmour.

Cest Nol chaque fois quon essuie une larme dans les yeux dun enfant.

Cest Nol chaque fois quon dpose les armes, chaque fois quon sentend.

Cest Nol chaque fois quon arrte une guerre et quon ouvre ses mains.

Cest Nol chaque fois quon force la misre reculer plus loin.

Cest Nol quand nos curs, oubliant les offenses, sont vraiment fraternels.

Cest Nol quand enfin se lve lesprance dun amour plus rel.

Cest Nol quand soudain se taisent les mensonges, faisant place au bonheur,

Et quau fond de nos vies, la souffrance qui ronge trouve un peu de douceur.

Cest Nol dans les yeux du pauvre quon visite sur son lit dhpital.

Cest Nol dans le cur de tous ceux quon invite pour un bonheur normal.

Cest Nol dans les mains de celui qui partage aujourdhui notre pain.

Cest Nol quand le gueux oublie tous les outrages et ne sent plus sa faim.

Cest Nol sur la terre chaque jour,

Car Nol, mon frre, cest lAmour.

 

 

 

Odette VERCRUYSSE.

 

Recueilli dans Le cur en prire

(P. Marcel-Marie Desmarais, Fides, 1978).

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net