Déception impossible

 

 

Comme nous sortions de cet office funèbre, tout remplis des sombres terreurs de la Mort, cet intrus nous ramena dans l’église et nous dit : « Ce catafalque qui vous a tant émotionnés, voulez-vous que je vous en montre le dedans ? » et, l’ayant renversé, sans attendre notre réponse, cet intrus nous dit encore : « Voyez votre erreur, ô âmes sensibles, point de corps mort ici, des planches, des caisses vides, vieilles, pourries. » Et je lui répondis : « Si le corps y était, quelle serait donc la différence ? n’est-ce point là un suffisant symbole de ce corps quand l’âme l’a quitté. »

Et cet intrus de rire de ma bonne foi.

Émile BERNARD.

 

Paru dans Le Spectateur catholique en octobre 1897.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net