Moïse et le veau d’or

 

 

Pendant que Moïse recevait de Dieu les tables, les Hébreux, livrés à eux-mêmes, se faisaient un veau d’or et l’adoraient.

Le veau est le symbole de la stupidité.

L’or est le symbole de la gloire.

L’adoration d’un veau d’or est donc l’adoration de la stupidité glorifiée.

Quand Moïse descendit du Sinaï, il entra dans une grande colère à la vue de l’infamie commise par son peuple, et il réduisit le veau en pièces.

Ne serait-ce point là l’origine des pièces d’or, adorées comme reliques de cette stupidité symbolisée par le veau, que la foule recherche sans cesse, et devant lesquelles elle se prosterne de si bonne volonté.

Acte étrange quand même, que cette poursuite avide de l’humanité ne tendant à rien moins qu’à reconstruire l’idole en mépris de la présence réelle de Dieu.

 

Émile BERNARD.

 

Paru dans Le Spectateur catholique en octobre 1897.

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net