Le ver luisant

 

 

par

 

 

Gottlieb Konrad PFEFFEL

 

 

 

 

Un ver luisant, sans se douter de la douce lueur qu'il répandait autour de lui, rampait dans le gazon fleuri du bosquet. Soudain, se glissant sans bruit hors de sa mousse fangeuse, un crapaud s'approche et inonde le pauvre animal de son venin.

– Hélas ! que t'ai-je fait, dit le ver en expirant ?

– Pourquoi brillais-tu ? répondit la bête hideuse.

 

 

Gottlieb Konrad PFEFFEL.

 

 

 

 

 

Accueil Index général Narrations Méditations Études
Auteurs Livres Pensées et extraits Thèmes