Une voix de la terre


Une femme pleurait à côté dun tombeau.
Une voix tout à coup séchappa de la terre :
« Ne pleure pas tant, bonne mère,
Ou je ne pourrai pas dormir dans mon berceau ! »
Elle sourit. « Eh quoi ! sous terre où tu reposes,
Tu me vois, cher enfant, dont je porte le deuil ?
– Ô ma mère, dans mon cercueil
Un sourire de toi fait éclore cent roses ! »



Louis RATISBONNE, La Comédie enfantine, 1860.

 

 

 

 

 

Accueil Index général Narrations Méditations Études
Auteurs Livres Pensées et extraits Thèmes