Chant de Noël des chevaliers

 

 

COUPLETS :

 

              Au flanc d’une montagne ronde,

              Est sise la Crypte secrète.

              À Noël une laie discrète,

              S’ouvre ou chant d’une vieille ronde.

 

              Viendront-ils ranimer la flamme,

              Foyer du divin Tabernacle ?

              Verrons-nous le feu du miracle,

              Luire au ciel comme un oriflamme ?

 

              Douze chevaliers sont venus,

              Ont prié le doux Maître Jésus,

              D’avoir pour les humains, leurs frères,

              Toujours Amour, Bonté sincères.

 

              Que Dieu guide tes pas sur terre,

              Va donc vers les Chevaliers pieux,

              Pour tous miséricordieux.

              Va prier à l’autel légendaire.

 

 

REFRAIN :

 

              Ils étaient douze Chevaliers,

              Tous de lignages princiers,

              Qui à leur Roi avait juré

              Sur étendard fleurdelisé,

              Chaque an revenir dans la crypte,

              Pour célébrer messe euchariste.

 

 

 

Jeanne d’ANNAY.

 

Recueilli dans Art et poésie, hiver 1963.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net