In excelsis 

 

 

TOUTE la nuit

On entendit,

De proche en proche,

Des voix de cloche

Chanter au ciel :

Nol ! Nol !

 

Et des phalanges

De blonds archanges

Planaient dans lair

O laccent clair

De leur trompette

Chantait la fte !

 

Au vieux beffroi

Le cadran froid,

Sclairant dune

Lueur de lune,

Sonna minuit :

On entendit.

De proche en proche,

Des voix de cloche

Chanter au ciel :

Nol ! Nol !

 

 

 

Alphonse DESILETS, Mon pays, mes amours, 1913.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.biblisem.net